Que faire lors d’un voyage au Costa Rica ?

Le Costa Rica est une destination qui, selon nous, gagne à être connue, et ce, pour de multiples raisons. Son cadre naturel exceptionnel et remarquablement préservé en premier lieu, réservoir de biodiversité unique qui abritent une faune et une flore riche et foisonnante. Ainsi, les amoureux de la nature et les touristes à l’âme d’explorateur n’éprouveront aucune peine à assouvir leur soif d’excursions et de randonnées dans cette zone. Les amateurs de farniente et d’activités nautiques n’y seront également pas en reste, avec les centaines de kilomètres de plages de sable fin qui bordent le pays. Le Costa Rica est aussi un pays qui met remarquablement en valeur son patrimoine culturel, qui sera, lui aussi, l’occasion de sorties mémorable.

Dans cet article, découvrez notre passage en revue des activités et lieux à découvrir et ne pas manquer à San José, la capitale du pays, précédés de quelques conseils pratiques qui faciliteront votre séjour dans cette magnifique contrée d’Amérique centrale.

Les transports

Bien que la capitale San José, ville d’intellectuels et d’artistes, et haut lieu de la vie estudiantine costaricaine, regorge de lieux d’intérêts et d’activités, il y a fort à parier que vous aurez besoin de vous rendre dans l’intérieur des terres. En optant pour une location de voiture avec Jumbo Car Costa Rica, vous aurez la possibilité de disposer d’un véhicule dés votre atterrissage à l’aéroport. Nous vous conseillons d’ailleurs à ce sujet de ne pas hésiter à réserver votre véhicule par avance sur internet, afin d’avoir l’assurance que le carrosse qui aura recueilli votre faveur vous attende à votre arrivée. Si vous le thème de votre séjour se cantonne à la visite des localités et à profiter des joies de la plage, une citadine ou une berline suffiront amplement à satisfaire vos besoins, les axes principaux étant bien entretenus et balisés.

En revanche, le choix d’un véhicule à quatre roues motrices s’impose dès lors que vous souhaiterez vous aventurer plus loin dans les terres pour vous adonner à l’exploration des curiosités naturelles locales. En effet, les routes qui y mènent sont étroites et sinueuses, et la forêt ainsi que les précipitations les mettent à rude épreuve. Ainsi, un 4×4 sera plus à même de franchir ornières et nids de poules, et vous permettra de les repérer plus facilement avec les éventuelles, branches et troncs d’arbre qui pourraient barrer la route ainsi que pour gravir les pentes qui mènent aux volcans.

Que faire à San José ?

Comme nous l’avons abordé, San José, la capitale du Costa Rica, ne manque pas d’attraits, avec ses multiples influences architecturales , qui couvre l’ensemble des écoles d’architecture moderne et postmoderne, en balayant l’ensemble des styles architecturaux de la fin du 19e et du 20e siècle. Ainsi, vous pourrez y admirer de magnifiques exemplaires de bâtiments d’inspiration néoclassique, néocoloniale, néo-renaissance, ou encore néo-mudéjar, mais aussi et de manière plus inattendue, de magnifiques façades déployant les codes et les couleurs de l’art nouveau ainsi que de l’art déco. En revanche, l’architecture coloniale y est absente, en raison de la fondation relativement récente de la ville, et du lourd tribut que les rares exemplaires ont payé au temps ainsi qu’aux catastrophes climatiques.

Les musées

Concernant les musées, nous en retiendrons trois dont les périodes et les thèmes traités se complètent admirablement, que sont en premier le musée de l’or précolombien, qui retrace histoire et l’art des peuples précolombiens. Ensuite, le musée national du Costa Rica, qui pour sa part recouvre l’ensemble de l’histoire du pays, et restitue les évolutions culturelles, sociales et économiques qu’a vécus la population locale et ses diverses composantes. Enfin, on ne fera pas l’impasse sur la visite du musée du jade Marco Fidel Tristan, consacré de son côté à l’archéologie. Vous constaterez vite que chacune de ces lieux servent d’écrin à des expositions et des collections de haute tenue, servies par une muséographie moderne et ludique, qui mettent remarquablement en valeur les pièces exceptionnelles exposées, qui n’auraient pas à rougir face aux grands musées d’Europe.

Gastronomie et spécialités locales.

Visiter San José, c’est aussi découvrir un patrimoine culinaire riche et varié, aux saveurs typiques et encore trop méconnues des papilles occidentales, dont les compositions doivent beaucoup à la profusion de fruits et de légumes tropicaux cultivés localement. Cela a donné naissance à une cuisine est qui est souvent simple, généreuse et pleine de saveurs variées. La meilleure manière de les découvrir et de s’imprégner de la culture des Ticos reste de franchir la porte des « sodas », les restaurants populaires qui servent ces spécialités pour des prix extrêmement abordables.

Vous pourrez y déguster le petit déjeuner favori des habitants du cru, le Gallo Pinto, généralement servi avec des morceaux de viande poêlée ou bouillie ou un œuf et des bananes plantain grillées. Le plat de référence quant à lui est le Casado, plat traditionnel qui est proposé à tous les coins de rue. La cuisine caribéenne et hispanique sont aussi bien représentées, et nul doute que vous vous laisserez tenter par les délicieuses enchiladas servies dans les petites échoppes et gargotes qui feront le bonheur des amateurs de street food.

La cuisine populaire, vous l’aurez compris, est à l’honneur dans la capitale costa ricaine, pour autant, San José ne manque pas non plus de grandes tables. Ainsi, les plus fins gourmets ne manqueront pas de choix tant les bonnes adresses sont légion.  Nous nous contenterons donc de mentionner le Cafe Rojo, La Muny Restaurante & Bar, le Soda Yogui’s ou encore La Ventanita Meraki, qui sont les dignes représentants de l’excellence gastronomique de coin.

Revenir en haut de page